Avantages du carton

Ils sont de nombreux ordres car, le carton n’est pas la matière la plus couramment utilisée sans raison !

Premier argument en faveur du carton : son prix. Sa fabrication est économique, surtout si on le compare à d’autres supports (bois, métal, plastique, etc.) tout en permettant une durabilité et une robustesse importante. D’origine naturelle, le carton ondulé est produit à partir de la fibre de cellulose qui découle pour 85% du recyclage des emballages et pour 15%, seulement, de fibres vierges.

De part les contraintes présentes sur les lieux de ventes (forme, facilité de montage, poids, sécurité, etc.), le carton répond pleinement aux besoins de la PLV. En effet, le carton se coupe, se plie et se colle facilement.

De plus, pour l’impression des visuels, contrairement à d’autres supports, il permet une impression directe rendant possible la sérigraphie, l’impression offset, la flexographie, l’héliogravure, le pelliculage, etc. Cette forte polyvalence du carton est donc également un gain de temps non négligeable. C’est d’ailleurs dans ce sens que les industriels du carton investissent dans des équipements qui permettent aussi bien la fabrication d’emballages en grande quantité que le traitement de solutions sur mesure, dont l’impression.

De part ses propriétés mécaniques, en plus de sa rigidité, il est facilement stockable (replié ou à plat) et léger à transporter. Connaissant le souci perpétuel d’optimiser les espaces de vente de la part des distributeurs, le carton répond, là encore, à leurs attentes.

découpe de carton

Enfin, en termes de développement durable, le carton reste, que là encore, le plus performant puisqu’il est écologique et facilement recyclable. Selon l’ONDEF, sa fabrication « contribue ainsi à la saine gestion des forêts puisqu’il consomme, pour la part de fibres vierges réinjectées dans sa fabrication, des sous-produits issus de la sylviculture : rondins de première éclaircie, rondins de cimes, chutes de scierie.”

Le carton est-il le matériau idéal ? Pour être tout à fait complet, il est nécessaire de préciser que le carton, par sa constitution, connaît quelques limites. Par exemple, en l’absence de traitements spécifiques, il a une faible résistance à l’humidité et au feu. Mais, devant les progrès et les innovations récentes dans le secteur de la papeterie, le carton possède désormais des propriétés mécaniques et même, esthétiques très intéressantes. De plus, au regard des attentes des distributeurs et des créateurs dans la réalisation de PLV, le carton répond concrètement et efficacement à toutes ces contraintes.